Présentation de la méthode scoute

Groupe scout SGDF Marcel Callo La Réunion

La méthode scoute est un système d’auto-éducation non formelle. C’est un point clé du Scoutisme, composé de huit éléments différents qui interagissent pour constituer un environnement éducatif riche, actif et attrayant. Cette méthode comprend :

Groupe scout SGDF Marcel Callo La Réunion

Le système des équipes:
La Sizaine (ou équipe ou patrouille) est la structure organisationnelle de base dans le Scoutisme. Chaque petit groupe, comprenant normalement 6 à 8 jeunes membres, fonctionne comme une équipe avec l’un des membres opérant comme leader. Au sein de chaque équipe et d’une manière adaptée à leurs capacités, les scouts organisent leur vie de groupe, partageant les responsabilités, prenant des décisions, mettant en place des activités qu’ils mèneront et évalueront par la suite. Ils préparent et réalisent leurs activités avec le soutien des adultes.

La Promesse et la Loi scoute:
La Promesse scoute est l’engagement personnel de faire de son mieux pour vivre selon les valeurs de Scoutisme.
La Promesse est formulée devant un groupe de pairs quand on décide d’adhérer au Mouvement.
La Loi scoute est une façon concrète et pratique de comprendre et de vivre les valeurs du Scoutisme.
La Promesse et la Loi sont considérées comme un seul élément car elles sont intrinsèquement liées.

Groupe scout SGDF Marcel Callo La Réunion
Groupe scout SGDF Marcel Callo La Réunion

L’apprentissage par l’action:
Apprendre par l’action signifie se développer à partir d’une expérience personnelle au lieu de recevoir une instruction théorique. C’est une manière active d’acquérir des connaissances, des compétences et des attitudes nouvelles qui illustre bien l’approche éducative pratique du Scoutisme. L’apprentissage par l’action permet à chacun, dans la patrouille (ou l’équipe) scoute de s’engager dans le processus d’apprentissage et de s’en sentir responsable, avec l’aide de ses pairs et des adultes volontaires.

Le cadre symbolique:
Dans le Scoutisme, un cadre symbolique est mis en place pour exprimer les concepts que le Scoutisme cherche à promouvoir.
Le cadre symbolique s’appuie sur le goût des jeunes pour l’imagination, l’aventure, la créativité et l’invention.
C’est un moyen pour donner du sens et de l’attrait aux activités tout en faisant comprendre les valeurs du Scoutisme.

Groupe scout SGDF Marcel Callo La Réunion
Groupe scout SGDF Marcel Callo La Réunion

Soutien adulte:
Le Scoutisme est un mouvement pour les jeunes, dans lequel ils font des activités avec le soutien des adultes. Le rôle des adultes dans le Scoutisme est d’être des moniteurs d’activités, des éducateurs et des facilitateurs de la vie du groupe.
En d’autres termes, de s’assurer que les jeunes effectuent des activités significatives capables de promouvoir le développement des individus comme du groupe dans son ensemble.

Vie dans la nature:
L’environnement naturel (forêts, plaines, mer, montagnes, déserts, etc.) offre un cadre idéal pour appliquer la méthode scoute et permettre le développement du potentiel physique, intellectuel, émotionnel, social et spirituel.
Cela implique un contact constructif avec la nature en tirant parti au maximum des opportunités d’apprentissages uniques que recèle le monde naturel.
Et comme les écrans restent à la maison…

Groupe scout SGDF Marcel Callo La Réunion

Progression personnelle:
La progression personnelle vise à aider chaque individu à s’impliquer, de manière consciente et active, dans son propre développement. Elle permet à chacun de progresser à sa façon et à son propre rythme, d’acquérir plus de confiance en soi et de reconnaître les progrès réalisés. Le schéma de progression personnelle (une série d’objectifs est établie pour chaque tranche d’âge) est le principal outil utilisé pour soutenir cet élément de la Méthode scoute.

Engagement dans la communauté:
Une découverte active des communautés et du vaste monde en vue d’un engagement favorisant une meilleure reconnaissance et compréhension entre les personnes. Le terme « communauté » désigne une unité sociale dont les membres partagent quelque chose en commun. 
L’engagement dans la communauté favorise une plus grande cohésion et rassemble chaque membre de la communauté autour du but commun d’améliorer la communauté. . Créer un monde meilleur est un parcours que les Scouts ne peuvent pas entreprendre tout seuls sans impliquer la communauté.
Le service ne doit pas seulement être perçu comme « faire quelque chose pour les autres », mais à travers l’engagement, cela implique certainement de « faire quelque chose avec les autres ».
L’accent est mis sur une citoyenneté active et sur la responsabilité, qui est celle de chaque scout, de découvrir le rôle qu’il peut jouer dans la communauté.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer