Compagnons(17-21 ans)

La branche compagnon est la dernière branche éducative chez les Scouts et
Guides de France. ( On peut bien sur devenir chef ensuite pour offrir ce que l’ont a appris aux plus jeunes 🙂 )

Elle concerne les jeunes âgés de 17 à 21 ans et elle clôt le parcours éducatif au sein du mouvement.
Le temps compagnon est une phase de transition caractérisée par les expérimentations et une quête de sens importante. Le « compa » n’est plus tout à fait un jeune, mais pas encore un adulte… Il apprend à devenir autonome dans ses choix et ses décisions.
Le temps compagnon repose sur un cadre symbolique : la route.



Le compagnon est en itinérance au sein d’un parcours en 3 temps qu’il est invité à vivre :
• 1 er temps (ou T1) : la découverte, pendant lequel l’équipe se constitue et le compagnon, par le jeu des expériments courts, apprend en autonomie à monter des petits projets.
• 2 ème temps (ou T2) : le grand projet, qui consiste en la préparation de l’expériment long. Il s’agit d’un projet de solidarité internationale qui se vit en France ou à l’étranger. L’expériment long s’inscrit dans la dynamique du Brevet Scouts du Monde.
• 3 ème temps (ou T3) : l’engagement personnel. Le compagnon est invité à écrire son projet personnel en relisant l’ensemble de son parcours chez les Scouts et Guides de France. Il prend conscience de ce qu’il est devenu, et il écrit alors sa charte de vie d’adulte.

Lors de la cérémonie de l’envoi, il quitte un chemin (celui des jeunes) pour en emprunter un autre (celui des adultes).
S’il est habituel que les temps coïncident avec les années scolaires, il arrive parfois que les compagnons « doublent » leur T1 ou leur T2, pour se donner plus de temps dans la réalisation de leurs projets.

PEDAGOGIE COMPAGNON
La pédagogie compagnon repose sur :
• L’autonomie et, par rapport aux pionniers-caravelles, l’absence de chefs-cheftaines. Les compagnons ont des accompagnateurs compagnons qui accompagnent et donnent des repères.
A la différence des chefs et cheftaines, l’accompagnateur compagnon ne participe pas aux principaux temps compagnons (WE Katabole, bivouacs, expériments courts et longs…) qui se vivent en autonomie.
• L’équipe : c’est le noyau central de la vie compagnon. Elle est
composée de 3 à 7 (maximum) compagnons, souvent mixte. En
principe, elle regroupe des compagnons du même temps.
• L’expériment : il permet aux compagnons d’apprendre et de
développer leur autonomie. Il repose sur 4 axes :

  • La vie d’équipe (l’expériment se fait en équipe),
  • Agir avec un partenaire (l’expériment ne se fait pas seul),
  • La progression personnelle (l’expériment permet d’acquérir de nouvelles compétences),
  • Aller à la rencontre (l’expériment se réalise par l’échange).

Les pistes d’action : chaque expériment se fait dans l’un des 8 pistes d’actions de la pédagogie compagnon :
-Développement
-Paix et droits de l’Homme
-Environnement Solidarité et ouverture aux autres
-Santé et sport
-Évangile et vie scoute
-Éducation et enfance
-Expression et communication
La proposition spirituelle marque tout le cadre symbolique des compagnons, qui vont d’Emmaüs (ils cheminent ensemble…comme des compagnons) à la Pentecôte (une fois prêts, ils vont chacun de leur côté témoigner de ce qu’ils ont vécu).
Pour faire ce cheminement, trois itinéraires spirituels sont proposés : la joie de vivre, le plaisir de croire, le bonheur d’aimer

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer